La Crète

Des paysages magnifiques, des champs d'oliviers, des plages naturelles, des tavernes typiques, des villages perchés dans les montagnes, des habitants chaleureux et bienveillants, le climat et l'huile d'olive d'une qualité incomparable... Voilà tout ce qui nous a séduit en Crète. Laissez-nous vous partager l'histoire de ce si beau pays.

La Crète

berceau de la civilisation européenne

L'histoire de la Crète commence il y a quatre mille ans et se nourrit surtout de l'influence hellénique à laquelle l'île s'est toujours identifiée.

Située au cœur de la Méditerranée entre l'Occident et l'Orient, l'Europe et l'Afrique, au large des côtes grecques, la Crète est une île magnifique aux innombrable atouts. Ses montagnes majestueuses, ses plages sublimes et ses grottes impressionnantes sauront charmer les amoureux de la nature. Ses villages pittoresques, sa population accueillante, sa délicieuse cuisine et sa riche vie nocturne séduiront quand à eux le visiteur en quête de rencontre et de culture. Mais tous seront enchantés par son caractère unique, préservé de certaines vicissitudes de la vie moderne, tout en ayant su évoluer avec son temps.

Tout au long de son histoire, la Crète a du lutter contre les diverses influences imposées à travers les nombreuses invasions et occupations dont elle a été victime. Elle a été la convoitise des grandes puissances, de l'Antiquité à l'époque contemporaine. Ainsi, les Romains, les Arabes, les Vénitiens, les Ottomans et, bien sûr, les Allemands se sont succédés sur les terres crétoises, profitant de l'île pour asseoir leur puissance militaire ou économique en Méditerranée. Cependant les Crétois ont toujours su résister en conservant leur identité culturelle, linguistique et religieuse et ceci souvent au prix de leur vie. C’est en 1913 que la Crète est définitivement rattachée à la Grèce.

C'est au cœur de la société minoenne, symbolisée par ses palais majestueux qui dirigeaient l'île dès 2000 avant J.-C., que s'est formée la première société européenne utilisant l'écriture. C’est également en Crête que sont nés les prémisses de la civilisation antique grecque.

L'huile et son histoire

L’or liquide de la Méditerranée” aurait commencé à être produit par les Phéniciens vers 4000 avant Jésus Christ. Cependant on note que les Egyptiens étaient déjà de grands consommateurs d’huile d’olive depuis l’époque des Pharaons. A ce moment de l’histoire, l’Egypte ne possédait pas d’oliviers : le pays faisait directement venir l’huile d’olive de Crête pour ses rites funéraires.

Voyageurs, conquérants et commerçants, diffusèrent la culture de l’olivier sur les pourtours les plus ensoleillés de la Mare Nostrum.

Avec la chute de l’empire romain au Ve siècle, la culture de l’olivier a décliné considérablement pendant mille ans. Mais, elle reprit un peu au Moyen Age, quand l’Eglise catholique romaine commença à généraliser sont utilisation dans ses rites et notamment les onctions.

Au XVIe siècle, les conquistadors et missionnaires espagnols introduisirent l’olivier dans le Nouveau Monde, plantant cet arbre au Mexique, en Argentine, en Californie, au Pérou,…

Le grand retour de l’huile d’olive se fit au XIXe siècle avec la mécanisation de l’extraction de l’huile. Au XXe siècle, le mouvement a continué et la Tunisie, le Maroc, la Turquie et la Syrie se sont mis aussi à développer cette culture.

Aujourd’hui encore, la zone méditerranéenne concentre 97% de la production mondiale et continue de véhiculer un art de vivre associé à cette denrée précieuse, qui n’a pas fini de livrer ses secrets

L'un des plus vieux

oliviers du monde

On compte près de 40 millions d’oliviers en Crète, ce qui représente plus de 60 par habitant.

Situé au nord-est de l’île, au pied d’un site archéologique, à une altitude de 252ml’olivier de Kavousi, âgé de 3 500 ans est certainement le plus impressionnant de tous les oliviers millénaires. On pense que c’est le doyen des arbres de Crête, voire du monde. Une envergure exceptionnelle et un tronc incroyable.

Ses dimensions sont toutes aussi exceptionnelles :

  • Un périmètre de 14,20 m pour un diamètre de 4,90 m à 80 cm de hauteur de sol.

  • Son périmètre à la base du tronc est de 22 m pour une ramure atteignant les 35 m de périmètre

  • On estime sa croissance à approximativement 0,75 mm/an

Un rameau de cet olivier fut offert, par les habitants de la région de Ierapetra, pour orner la couronne au vainqueur du marathon féminin des Jeux olympiques d’Athènes en 2004. Cette branche fut prélevée en présence d’officiels, de religieux et d’une foule considérable.

Quelques années plus tard, l’opération est répétée en 2008 à Pékin, puis réitérée pour les jeux olympiques de Londres en 2012.

Nous suivre

 

  • Facebook
  • Instagram
Nous parler 

 

 

06 20 86 82 82

Nous écrire

 

 

info@tinafto.com

 

Presse